Présentation des actions


CAMELEON a fait de la santé un axe d’action prioritaire. L’association dispense un suivi médical de qualité à tous les enfants qui suivent ses programmes. Elle accompagne également les familles et les populations des villages alentours en les éduquant aux règles élémentaires d’hygiène et de prévention.
Des cours de nutrition, des temps de sensibilisation à la prévention et à l’hygiène et des formations aux premiers secours sont dispensés aux filles des programmes Reconstruction personnelle et Réinsertion et autonomie. Des jeunes des villages sont également formés chaque année pour promouvoir la santé auprès d’autres jeunes.

L’association organise régulièrement des réunions d’information pour faire de l’éducation à la santé et de la prévention (dépistage et prévention des maladies, prévention des MST, bonnes pratiques en matière de sexualité et d’hygiène, formation aux premiers secours).

CAMELEON a par ailleurs signé un partenariat avec la Ville de Passi pour la création d’un Centre de Santé pour adolescents destiné à l’éducation sexuelle afin d’éviter des grossesses précoces et les MST.

Budget total du programme : 34 000 €

Chiffres-clés 2014


cameleon-sante
Plus de 2000 bénéficiaires
450 vaccins  administrés
211 personnes ont bénéficié d’un bilan sanguin
192 parents  formés aux premiers secours
152 professionnels et parents formés à la prévention et au dépistage des maladies transmissibles
74 professionnels de santé et parents formés à une meilleure nutrition
50 jeunes filles bénéficient d’un traitement pour leurs troubles psychologiques dont 35 suivent une psychothérapie

Témoignage


sante
Josiphine Paborada est la mère d’un des enfants parrainés par CAMELEON. elle est également la présidente de sa communauté de Gines Nuevo, Passi City.

Elle est venue assister à la conférence sur les bonnes mesures d’hygiène et d’assainissement organisée par Caméléon le 26 janvier 2014.

L’ensemble des mesures d’hygiène ont été expliquées au cours de cette journée, ce qui lui a permis d’en mieux comprendre les enjeux.

« N’ayant pas terminé ma scolarité, cette formation était pour moi l’occasion d’apprendre beaucoup de choses. Par exemple, j’ai retenu que le fait de tousser dans son bras au lieu de le faire dans sa main, permet d’éviter la propagation des bactéries quand on cuisine. C’est du bon sens mais je ne le faisais pas jusqu’à présent. Nous avons aussi appris à nous laver les mains et à nous brosser les dents correctement, ce qui m’a permis ensuite de transmettre cette connaissance à mes enfants. Maintenant ce sont eux qui me rappellent de me laver les mains avant les repas. Le plus étonnant est de voir ma fille de 3 ans se laver les dents seule après chaque repas! »
Josiphine Paborada de Gines Nuevo