Richie, ancien bénéficiaire du programme Education et Développement de CAMELEON aux Philippines, vient d’atterir en France !

Nous avons eu la chance de pouvoir l’accueillir dans nos bureaux avant son départ pour sa mission – il va réaliser un service civique d’un an, avec les Apprentis d’Auteuil à Lisieux – et il a accepté de répondre à toutes nos questions.

Bonjour Richie ! Nous sommes déjà nombreux à te connaitre, mais peux-tu quand même te présenter ? 

Je suis Richie, j’ai 21 ans et j’ai été un des bénéficiaires de CAMELEON pendant 4 ans. CAMELEON m’a aidé pour tout, grâce au parrainage j’ai pu être scolarisé.  

Aujourd’hui, je fais partie des CYHA (CAMELEON Youth Health Advocates) , un groupe de jeunes qui va dans les écoles d’Iloilo pour sensibiliser à l’éducation sexuelle et je suis diplômé d’un bachelor « Management en hôtellerie et restauration ».

Tu vas passer un an en France à Lisieux, en tant que service civique à Apprentis d’Auteuil, explique-nous ce que tu vas faire ? As-tu peur ?

Alors, j’ai trois missions. La première c’est d’assister le professeur d’anglais dans ses cours. La seconde est de servir dans un restaurant et enfin ma troisième mission est de partager mon expérience et de faire découvrir les Philippines. 

Peur ? Non je n’ai pas peur ! Enfin, juste un petit peu. J’appréhende, je ne connais pas la france, la culture française, la langue française. Je vais devoir m’adapter !

On fait tous les deux de la sensibilisation. Toi, tu vas dans les écoles parler d’éducation sexuelle, moi  j’y vais pour informer sur les droits de l’Enfant.

Comment ça se passe aux Philippines ? C’est un pays très religieux – plus de 90% de la population est chrétienne- , n’est-ce pas difficile de traiter de ces questions ? [La contraception, par exemple, est permise par le gouvernement mais proscrite par l’église qui est très influente]

Oui c’est dur d’implanter et de développer les CYHA, nous demandons toujours la permission des écoles ou des leaders locaux pour mener une activité de sensibilisation.Pendant 4 heures, à l’aide d’un PPT et d’activités, nous allons traiter de sujets tels que la contraception, les relations sexuelles, la grossesse etc. à des élèves de 13 à 21 ans. Ces actions de sensibilisation fonctionnent bien car les écoles essaient, ensuite,  de mettre en place des ateliers d’éducation sexuelle par leurs propres moyens au cours de l’année. 

Tu sais que je suis moi aussi en service civique à CAMELEON et que j’espère aller aux Philippines à la fin de mon contrat en mars ? Alors prépare-moi, quelles sont tes appréhensions ? Quelles sont les différences entre la France et les Philippines ?

La barrière de la langue :

« Aux Philippines, tout le monde ou presque parle anglais, c’est plus facile de communiquer mais en France, à Lisieux, si tu ne parles pas français c’est vraiment difficile. »

La nourriture (!):

« Aux Philippines, on mange du riz du petit-déjeuner au dîner et la nourriture est plus grasse et sucrée (par exemple : les pâtes peuvent être servies avec du lait concentré). En France, la nourriture n’a pas le même goût et est plus « Healthy ». » Richie n’est pas fan de la gastronomie française et déteste le fromage. (Oui, c’est possible).

Le mode de vie :

« Aux Philippines, tu vis en famille. Dans la même maison, tu as tes parents, tes frères et sœurs, tes grands-parents, peut-être même tes cousins/cousines et oncles et tantes. Tu partages tout et n’a pas vraiment d’intimité. En France, c’est différent, tu peux vivre seul et de façon indépendante. »

Le rythme de vie :

« En France, à Paris surtout, les gens sont pressés, ils marchent vite. Aux Philippines, c’est plus tranquille. Les gens sont en retard, ce qui devait commencer à 8h commencera à 9h, 9h30. »

Merci Richie d’avoir répondu à toutes mes questions. Je te souhaite de passer une belle année en France, à très bientôt aux Philippines ! 

Cameleon Association