CAMELEON et son histoire

CAMELEON est une association de solidarité internationale
née en 1997. Elle développe une approche globale pour agir sur les causes et les effets des violences sexuelles à l’égard des enfants
et des adolescents.

Vision

CAMELEON aspire à un monde sans violences sexuelles.

Dans un monde où les violences sexuelles sont insidieuses, banalisées, taboues et rarement punies, nourries par la culture du silence liée à l’ignorance, la peur, la honte ou le déni, il est urgent d’agir.

Identité

« J’ai choisi le nom « CAMELEON » parce qu’il est porteur du sens de notre mission : comme le caméléon qui change de couleur pour s’adapter à son environnement, nous aidons les enfants à se transformer physiquement et moralement, en passant de l’exclusion à un avenir meilleur ».

– Laurence Ligier, Directrice Fondatrice de CAMELEON

Promesse

« Donnons des couleurs à leur vie »

En passant d’un milieu hostile à un cadre de vie bienveillant et sécurisé, les enfants se transforment au fil des années. Comme notre CAMELEON multicolore, ils avancent lentement mais surement, en hésitant, en basculant parfois mais sans jamais tomber.

  • Nous construisons des lieux protégés et dédiés aux victimes pour les aider à dépasser leur traumatisme, et en faire une force pour se reconstruire. Nous leur offrons le cocon nécessaire pour préparer leur métamorphose. 
  • Nous visons la transformation des esprits et des comportements. Nous travaillons pour faire évoluer la société et changer les mentalités dans le but de protéger l’Enfance.
  • Les enfants sont au cœur de l’action : le changement se fait par eux, pour eux et autour d’eux.

Mission

CAMELEON développe une approche globale pour agir sur les causes et les effets des violences sexuelles à l’égard des enfants et des adolescents. 

  • PROTÉGER ET SOUTENIR les victimes de violences sexuelles aux Philippines en les accompagnant avec leur famille sur la voie de la résilience.
  • FAVORISER l’autonomie des bénéficiaires et le développement socio-économique des familles dans leurs communautés.
  • FORMER et ACCOMPAGNER les bénéficiaires pour qu’ils s’engagent comme porte-parole et soutiens actifs de l’association.
  • SENSIBILISER le grand public, notamment les jeunes aux Philippines et en Europe, afin d’éveiller les consciences sur les droits de l’Enfant et libérer la parole sur les violences sexuelles.
  • PLAIDOYER auprès des institutions et des médias afin de militer pour les droits de l’Enfant et contre les violences sexuelles au niveau local, national et international.

Valeurs

DIGNITÉ
  • Nous revendiquons l’agression sexuelle comme la plus grave atteinte à la dignité car elle touche l’intégrité de la personne, au coeur de son intimité.
  • Nous offrons aux victimes les moyens de reconquérir leur dignité afin qu’elles se respectent d’abord elles-mêmes, puis se fassent respecter par les autres.
  • Nous nous battons pour la dignité de chacun : nous respectons tout individu quel que soit son âge, son sexe, sa culture, sa religion ou sa condition. Nous adaptons nos actions au contexte local.

COURAGE
  • Besoin de courage, de force, de volonté et de temps pour les enfants sur le chemin de leur reconstruction, pour ne pas abandonner la lutte contre leurs agresseurs jusqu’à la reconnaissance d’un statut de victime et de leurs droits.
  • Courage de toutes les personnes engagées sur ce projet sensible face aux souffrances morales et physiques des enfants qui ont vécu l’indicible.
  • Courage et détermination de la fondatrice Laurence Ligier de se lancer dans la lutte contre les violences sexuelles aux Philippines, considérées comme un sujet tabou, et risquer sa vie pour défendre celles des enfants maltraités et défavorisés.

ENGAGEMENT
  • Nous nous engageons à tout mettre en œuvre pour protéger, soigner, reconstruire, éduquer et prévenir. Nous accompagnons les enfants, les familles et les communautés vers la voie de la résilience et de l’autonomie. Nos équipes salariées et bénévoles s’investissent pleinement pour les bénéficiaires et la cause.
  • Les parrains s’engagent financièrement, moralement et humainement dans la durée.
  • L’engagement des bénéficiaires qui deviennent à leurs tours militants dans la lutte pour les droits de l’Enfant, ou pour l’éducation aux bonnes pratiques de santé, dans un objectif final de réduire les violences domestiques et sexuelles.

RESPONSABILITÉ
  • Notre vocation est de rendre les enfants et leurs familles que nous accompagnons autonomes et responsables. C’est aussi d’écouter, d’agir, de libérer la parole et d’inciter un maximum de citoyens à se mobiliser.
  • Nous nous appuyons pour la mise en œuvre de nos projets et l’encadrement des bénéficiaires sur une équipe multidisciplinaire, professionnelle, experte et intègre.
  • Nous garantissons la transparence et la bonne utilisation des fonds : nous développons et évaluons nos projets en nous basant sur des indicateurs précis et mesurables.

Chiffres-clés 2018

Bénéficiaires (enfants et familles)

Sympathisants

Donateurs

Notre histoire

Les grandes étapes depuis 1997

1997 : Création de l’association CAMELEON aux Philippines par Laurence LIGIER et Ellien REGONDON

1998 : Création de l’association CAMELEON en France et construction de la première maison

1999 : Mise en place du programme de parrainage

2000 : Construction de la « Maison des Bénévoles »

2001 : Ouverture de filiales en Belgique et en Andorre

2002 : Ouverture du Butterfly Garden à Passi

2003 : Construction de la ferme agricole de San Enrique

2004 : Début du programme thérapeutique Sport et Cirque

2005 : Création de l’association CAMELEON au Luxembourg

2006 : Ouverture des bureaux parisiens et construction de la seconde maison

2007 : Lancement du livre de Laurence Ligier « Princesses des Rues », publié par Tchou Editions

2008 : Construction du complexe sportif de Passi

2009 : Ouverture du premier dortoir à Iloilo

2010 : Ouverture du deuxième dortoir à Iloilo

2011 : Création de l’association CAMELEON en Suisse, construction de la maison du personnel, construction du Learning Resource Center à Iloilo

2013 : Reconstruction de 200 maisons après le Typhon Quinta

2014 : Reconstruction de 320 maisons après le Typhon Haiyan

2014 : Création du groupe des jeunes ambassadeurs des droits de l’Enfant (VCC) 

2015 : Création des jeunes ambasseurs de la santé (CYHA)

2017 : Célébration des 20 ans
de CAMELEON Philippines

2018 : Construction d’une troisième maison d’accueil sur l’île de Negros

2019 : Sensibilisation et plaidoyer contre les violences sexuelles en France

Naissance de CAMELEON

Laurence Ligier n’avait que 25 ans, en 1997, quand elle a créé CAMELEON aux Philippines avec Ellien REGONDON. Depuis, elle n’a jamais cessé de se battre pour donner corps à son projet et accompagner le développement de l’association.

Découvrez l'histoire de CAMELEON en détails

À 20 ans, alors qu’elle éprouve le besoin de se rendre utile et de donner un sens à sa vie, Laurence Ligier s’envole pour les Philippines afin de participer à une mission humanitaire organisée par le Comité Enfance Philippines. En parallèle de ses études de droit, elle enchaîne chaque année des missions humanitaires notamment dans une communauté rurale de la province d’Aklan. La directrice d’une association philippine lui propose alors de participer à un programme d’éducation pour les enfants défavorisés à Iloilo. Laurence accepte, et passe un an dans un bidonville au sein d’une famille. Elle y apprendra le partage et l’humilité.

À l’issue de cette expérience, ses collègues philippins lui demandent de trouver des fonds pour aider les petites filles des rues. Consciente des besoins du terrain, mais également de ses limites, Laurence rentre en France pour poursuivre ses études. Après un DEUG de sociologie et une Licence de droit, elle intègre l’école 3A, réalise tous ses stages aux Philippines et obtient le Certificat d’Etudes Supérieures Internationales en management du développement.

Déterminée, elle retourne ensuite aux Philippines et se mobilise avec Ellien REGONDON pour trouver les fonds nécessaires à la construction du premier centre d’accueil pour aider les petites filles abusées sexuellement. Ce sont elles les premières victimes de la pauvreté et de la violence dans ce pays. Nous sommes en 1997, l’association CAMELEON est née.

Laurence Ligier passe ensuite sept années sur place, à diriger et développer le centre CAMELEON, situé à Passi, dans l’Ile de Panay. L’association est rapidement accréditée par le Ministère des Affaires Sociales philippin.

En 2004, c’est l’heure du retour en France. Laurence ouvre le bureau parisien de CAMELEON, dont elle devient directrice et continue de se battre avec détermination pour le développement de l’association. Elle se rend encore deux à trois fois par an aux Philippines sur des périodes de deux mois, tout en s’occupant des relations extérieures de CAMELEON et de son déploiement à l’international, via la création d’antennes en Suisse et au Luxembourg, et de partenariats en Belgique, en Andorre, aux Etats-Unis et à Singapour.