Reconstruction d’urgence

Inondations Negros 

Début janvier 2021, le pays a été frappé par des pluies torrentielles et des inondations en particulier sur l’île de Negros où est situé l’un de nos centres CAMELEON. Parmi les sinistrés, les enfants, les familles et les équipes de CAMELEON. La rivière longeant notre Maison d’accueil de Negros a débordé, emportant sur son passage le mur d’enceinte sur 95 mètres de long et inondant le jardin et les bureaux. Au total, ce sont 855 m² de terrain qui ont disparu sous l’effet de l’érosion. Nos équipes locales se mobilisent pour assurer la sécurité des filles et du personnel dans notre Maison d’Accueil. Un plan d’évacuation a été préparé, avec des stocks de nourriture et de produits de première nécessité en cas de nouvelles inondations. Dans l’attente d’un renforcement des berges et de la reconstruction du mur d’enceinte , un mur temporaire en tôle a été construit car les conséquences d’une nouvelle montée de la rivière seraient dramatiques.

Nos équipes apportent également secours et fournitures d’urgence aux enfants et familles sinistrées bénéficiaires de nos programmes. Les maisons seront reconstruites grâce à l’aide apportée par CAMELEON.

Typhon Phanfone

En cas de situation de crise ou d’urgence, tels que le typhon Phanfone et le tremblement de terre qui ont eu lieu fin 2019, CAMELEON se mobilise afin d’aider les familles et les salariés sinistrés. Si les salariés et les jeunes filles accueillies ont été sains et saufs, les habitations ont été partiellement détruites et inondées. Les Maisons d’accueil et les bureaux ont été endommagés. Une trentaine de familles se sont retrouvées en très grande difficulté. Afin de leur venir en aide dans les plus brefs délais, CAMELEON, La Voix de l’Enfant, la Fondation Engagés Solidaires et la Fondation Artelia se sont mobilisés pour financer une aide d’urgence.

En 2020, les maisons endommagées des filles et du personnel ont été réparées et reconstruites à l’aide de ciment, parpaings et autres matériaux solides. Les dégâts au sein de nos Maisons d’Accueil ont également pris en charge avec la rénovation à Iloilo du dortoir, des bureaux, du centre de formation ainsi que le toit du gymnase de Passi.

Typhon HAIYAN

8 novembre 2013 : dix mois après le typhon Quinta, le terrible typhon Haiyan a frappé les Philippines et le Nord-Est de l’île de Panay où est implantée l’Association CAMELEON. Le bilan national officiel encore non définitif est de 6 200 morts, 28 600 blessés, 1 790 disparus et plus de 16 millions* de sinistrés (dont 3 millions dans la région VI des Visayas où nous sommes). Les dégâts sont considérables dans 690 villes et ils sont estimés à 665 millions d’euros.
Fort heureusement, malgré la violence des vents (350 km/h), les enfants et le personnel de CAMELEON sont sains et saufs, mais la plupart des familles ont tout perdu. Grâce à la mobilisation des équipes et des donateurs, l’Association CAMELEON est intervenue rapidement dans l’URGENCE pour distribuer de la nourriture, des soins et des vêtements à 340 familles (soit 1 800 individus). L’aide se poursuit dans la phase de RECONSTRUCTION et CAMELEON s’attelle à rénover ou reconstruire 320 maisons ainsi que ses structures d’accueil à Passi.
(*Source: National Disaster Risk Reduction and Management Council)

Typhon HAIYAN

8 novembre 2013 : dix mois après le typhon Quinta, le terrible typhon Haiyan a frappé les Philippines et le Nord-Est de l’île de Panay où est implantée l’Association CAMELEON. Le bilan national officiel encore non définitif est de 6 200 morts, 28 600 blessés, 1 790 disparus et plus de 16 millions* de sinistrés (dont 3 millions dans la région VI des Visayas où nous sommes). Les dégâts sont considérables dans 690 villes et ils sont estimés à 665 millions d’euros.
Fort heureusement, malgré la violence des vents (350 km/h), les enfants et le personnel de CAMELEON sont sains et saufs, mais la plupart des familles ont tout perdu. Grâce à la mobilisation des équipes et des donateurs, l’Association CAMELEON est intervenue rapidement dans l’URGENCE pour distribuer de la nourriture, des soins et des vêtements à 340 familles (soit 1 800 individus). L’aide se poursuit dans la phase de RECONSTRUCTION et CAMELEON s’attelle à rénover ou reconstruire 320 maisons ainsi que ses structures d’accueil à Passi.
(*Source: National Disaster Risk Reduction and Management Council)