Présentation du programme

Objectif : Protéger les jeunes filles abusées sexuellement et les aider à se reconstruire


Des jeunes filles, âgées de 5 à 17 ans et victimes d’abus sexuels, sont accueillies et hébergées pendant 3 à 4 ans dans le cadre de leur reconstruction personnelle.

Deux Maisons d’Accueil situées à la campagne leur permettent de retrouver l’insouciance de l’enfance, de réaliser leurs rêves, d’aller à l’école, de participer à des activités sportives et récréatives et de construire leur avenir. Une équipe spécialisée leur donne accès aux soins médicaux, psychologiques et à une aide juridique quand elles décident de poursuivre leurs agresseurs. Les parrains et les marraines de ces enfants financent les frais de scolarité. Les services publics participent à hauteur de 10% du coût d’un enfant par an.

À leur arrivée en Maison d’Accueil à Passi, les services sociaux identifient un ou des proches de l’enfant (famille ou entourage) avec qui CAMELEON travaille tout au long du processus de reconstruction dans le cadre de son suivi médical et psychologique. CAMELEON accompagne également les familles par des formations professionnelles et une aide à la création d’activités génératrices de revenus.

Coût par bénéficiaire pour ce programme : 2 300 €

Parcours reconstruction personnelle


RECONSTRUCTION-personnelle

Profil

Petites filles et adolescentes
de 5 à 17 ans victimes d’abus sexuels.

Celles-ci sont originaires de plusieurs localités des Visayas occidentales (Région VI), qui sont composées des îles de Panay, Guimaras et Negros. Ces jeunes filles sont issues de milieux ruraux et marginalisés.

Durée moyenne

3 ans

Lieu

Maisons d’Accueil à Passi (Philippines)

  • Accueil

    Arrivée à CAMELEON suite au signalement des Services Sociaux.

  • Santé

    Suivi médical assuré par des médecins et l’infirmière de CAMELEON : vaccinations, bilans, ophtalmologie, soins dentaires etc.

  • Education

    Remise à niveau scolaire avant la rentrée, puis scolarisation à l’école publique. Suivi d’un programme spécialisé pour les filles en difficulté. Le financement est assuré par le biais du parrainage.

  • Suivi psychologique

    Soutien psychologique et psychiatrique, thérapie individuelle, collective et familiale.

  • Activités thérapeutiques

    Pratique artistique, pratique du sport et du cirque pour retrouver confiance, se construire une image positive et se responsabiliser.

  • Suivi juridique

    Accompagnement par une conseillère juridique, les services sociaux et les assistantes sociales de CAMELEON (durée : entre 3 et 12 ans).

  • Activités extra-scolaires

    Ateliers manuels (cuisine, couture, coiffure, broderie, artisanat…) pour développer des compétences. Ateliers de réflexion et retraites pour trouver sa voie. Sorties récréatives.

  • Accompagnement des familles

    Quand ce n’est pas dangereux, préparation à la réinsertion au sein de la famille par l’organisation de rencontres ou de séjours en famille, et par du conseil parental.

  • Aide d'urgence

    Aide aux situations d’urgence (réparation ou reconstruction de maisons lors de catastrophes naturelles, hospitalisations, décès, incendie…

Chiffres-clés 2014



50 filles hébergées et scolarisées
15 nouvelles bénéficiaires pour ce programme
7 filles souffrent de pathologies psychiatriques lourdes et ont un traitement médicamenteux.
12 filles ont réintégré leur famille ou un foyer
3 diplômées de l’université
8 diplômées du collège et du lycée
4 diplômées de l’école primaire

Plan CAMELEON Passi

Témoignage


gabriela-2

Agée de seulement 21 ans, Gabriela semble beaucoup plus mature que son âge. Son visage rond et régulier sourit à tous ceux qui l’entourent. Très jeune, Gabriela a été battue, victime d’un père alcoolique, qui souffrait d’un déséquilibre psychologique. Gabriela a vécu une enfance instable au sein d’une famille où le respect et l’autorité étaient absents. Le weekend, Gabriela était dans l’obligation de travailler afin de financer ses besoins vitaux et son éducation. A l’âge de neuf ans Gabriela a été adressée à CAMELEON et elle a vécu pendant 3 ans dans notre maison d’accueil. Un moment de sa vie dont elle se souvient avec plaisir. A Passi, les murs résonnent des rires des enfants et les loisirs font partie du quotidien, un monde qu’elle ne connaissait pas. A l’issue de cette période, Gabriela a été réintégrée dans sa famille qui, pendant son absence, avait fait son possible pour garder le contact et renforcer les liens familiaux. Lire la suite
« J’ai soudain pris conscience des sourires, de l’amour et du sentiment d’acceptation qui se dégageaient dans le centre et je ne me suis plus sentie isolée. »Gabriela, 21 ans, diplômée d’une maîtrise d’agent communautaire