Je rentre de 6 semaines extraordinaires passées auprès des enfants et jeunes filles du centre CAMELEON de Passi que je ne suis pas prête d’oublier !”

Corinne, bénévole en France depuis novembre 2017, s’est rendue aux Philippines en avril dernier pour apporter son aide durant les vacances scolaires des enfants : activités manuelles, jeux, mais aussi formation en hôtellerie et restauration pour les plus grands.

Devenue marraine à son retour en France, elle nous raconte son expérience :

“Lorsque j’ai fait ma demande pour une courte mission auprès de CAMELEON, j’ai mis en avant mes compétences professionnelles dans le domaine de l’hôtellerie et restauration proposant des modules d’introduction à ces métiers sous forme de jeux de rôle, ainsi que des conseils pour se présenter à un entretien d’embauche et réaliser son CV .

Puisque cette période était celle des vacances scolaires de mai, j’ai également offert de mettre en place des cours d’art plastique sans détenir de compétence particulière dans ce domaine mais en faisant confiance à ma créativité et à Pinterest ainsi qu’à d’autres sites du genre!

Une fois sur place j’ai été (comme tout bénévole) chaleureusement accueillie dès ma 1ère soirée par un spectacle de bienvenue de grande qualité, mêlant danses, arts du cirque, chants, démêlage de cheveux, nouvelle coiffure et tout ça en même temps et rien que pour moi! Le 2ème jour, un peu intimidée, je me suis installée dans l’un des kiosques du centre avec quelques feuilles, feutres, frise de coloriage et jeux magnétiques ramenés de France. Une fille, puis 2, 5, 10 sont venues me rejoindre, prenant un plaisir immédiat au coloriage tout en me posant des questions souvent commentées en Hiligaynon (dialecte local) entre elles. Bonne humeur et application étaient au rendez-vous, cela commençait bien. Facilement et dans une très bonne ambiance

L’organisation mise en place, j’alternais chaque jour les activités dans les deux centres. Je cherchais des idées de projets : dessins à thèmes, peintures, détournements d’objets (rouleaux de papier toilettes, assiettes en carton, boules de polystyrène  etc…) et je proposais des ateliers de perles et de fleurs en différents matériaux (scoubidous, pâte à modeler etc…). A partir d’un modèle je les encourageais à laisser libre cours à leur imagination, et petit à petit cela fonctionnait de mieux en mieux, à tel point que je découvrais de véritables talents d’ingéniosité chez certaines, artistiques chez d’autres. Leur obstination et ténacité devant les difficultés à surmonter m’ont bluffé complètement, leur esprit de compétition lorsque je mettais en place un prix pour le plus réussi des objets ou des dessins réalisés m’a impressionné!

J’ai pris beaucoup de plaisir à les accompagner, à partager éclats de rire, excitation et réussites ! J’ai vu très rarement l’abandon car  ces petites sont fortes et quelles que soient les difficultés, elles s’obstinent et cherchent des solutions.

Parallèlement, j’ai donné mes cours d’hôtellerie et restauration à quelques jeunes filles du centre ainsi qu’à d’autres jeunes du village, également soutenus financièrement dans leurs études par CAMELEON. Les cours se sont déroulés dans une ambiance joyeuse mais attentive et ce fut un bonheur de transmettre mes compétences dans des conditions aussi agréables. Merci à Merlen, responsable de programme, pour la très bonne organisation.

Mon expérience bien que courte fut très riche et je me suis beaucoup attachée aux filles du centre. Au passage je salue aussi les précieuses “House Mothers” (mères de substitution) qui font un excellent travail d’encadrement tout en étant très proches des filles. Elles m’ont souvent facilité la tâche en me procurant informations et matériel avec tant de gentillesse !

Je rentre toute chamboulée de ce séjour durant lequel j’ai aussi croisé Laurence Ligier qui m’a accordé un peu de son temps précieux, pour me raconter son attachement à ce pays, ces enfants, la difficulté de récolter des fonds, de bousculer les gens et les mentalités. Toutes ces réalisations accomplies, toutes ces petites dont la vie est réparée, tous ces jeunes pouvant accéder à des études, ces familles reprenant un peu de dignité, ce prochain centre à Negros bientôt ouvert, tout ça c’est Laurence et bien sûr ses formidables équipes! 

Je rentre comblée de ce séjour riche en émotions et je pense déjà à retourner l’année prochaine retrouver ces enfants qui me touchent et me manquent beaucoup.”