Parrain depuis bientôt 5 ans, Julien est allé sur le terrain pour la toute première fois en juillet et août 2015 pour une mission de bénévolat “infirmerie” lors de laquelle il a pu rencontrer sa filleule.

Sous le charme de cette première expérience, il décide de s’engager une seconde fois en avril et mai 2017, pour une mission « initiation au rugby » et de parrainer une deuxième enfant. En juillet 2018, il candidate au poste de coordinateur sportif  d’une durée d’un an et s’envole pour les Philippines.

Sur le terrain depuis maintenant 7 mois, il nous livre son témoignage.

« J’ai choisi CAMELEON car c’est une association à taille humaine, sérieuse et dans laquelle les bénévoles ont la possibilité d’organiser leurs propres activités, dans la mesure du possible. Suite à mes petites missions de bénévolat, je me suis mis à rêver et à penser « pourquoi pas viser plus haut et plus loin ! » Après avoir constaté l’enthousiasme des filles dans les activités physiques et sportives, c’était évident pour moi : je devais postuler pour le poste de coordinateur sportif. J’ai toujours voulu faire une mission humanitaire sur le thème du rugby ! Grâce à CAMELEON, j’ai aujourd’hui la chance de transformer mon rêve en réalité. Déjà 7 mois que je travaille en tant que coordinateur sportif et je ne vois pas le temps passer !

En tant que coordinateur sportif, mon but est de trouver des entraîneurs dans différentes disciplines sportives afin d’organiser des activités régulières tout au long de l’année pour qu’elles puissent avoir un effet positif sur le bien-être des filles. Pour ma part j’entraîne les filles à la pratique du rugby 2 fois par semaine, le jeudi soir pour les moins de 13 ans et le dimanche matin pour les plus de 13 ans.

Lorsque j’entraîne les filles à la pratique du rugby je ressens beaucoup de joie, les voir s’épanouir, s’amuser, progresser, c’est une grande satisfaction pour moi. Je suis très fier. Elles progressent très vite et certaines ont déjà atteint le niveau supérieur. De nombreuses filles ont amélioré leurs performances mais aussi  leur comportement. Elles sont plus respectueuses, plus concentrées, elles adhèrent progressivement aux valeurs que véhiculent le rugby ! Le sport et le cirque les aident à surmonter leurs traumatismes et leur apportent : bien-être physique, amélioration de la confiance en soi, discipline, respect des règles, des autres et de soi. Elles sont aussi confrontées à leurs propres limites et prennent conscience de leurs capacités. Développer des compétences dans le domaine de la collaboration, développer son esprit d’équipe, le don de soi au service de l’équipe sont des fondamentaux qu’offre le sport. C’est un moment où les filles ont la possibilité de s’exprimer, de vider leur esprit en se défoulant mais aussi de développer les relations sociales et humaines pour apprendre à vivre ensemble. Être confronté à différentes émotions, telle que la joie, la tristesse, la colère sont des bons moyens pour aider les filles à grandir psychologiquement et à devenir plus fortes. Aujourd’hui je suis une personne heureuse car j’ai le sentiment que ma vie prend tout son sens, aider les filles à avancer est pour moi le meilleur des salaires ! »

 

Cameleon Association