La situation sanitaire reste très préoccupante aux Philippines, contraignant les filles à rester dans les centres. Aussi, le personnel de CAMELEON est resté très mobilisé durant tout l’été, au service des filles. De nombreuses activités ont été proposées aux jeunes bénéficiaires et aux parents des communautés.

Activités pour les jeunes bénéficiaires

Les jeunes filles victimes de violences sexuelles de la Maison d’Accueil de Negros ont eu la chance de découvrir de nouvelles activités comme la couture. Ces ateliers animés par l’une des House-Mothers ont permis aux bénéficiaires d’apprendre à réaliser un patron (mesure, marquage), à couper du tissu et à utiliser une machine à coudre. Après quelques entraînements, elles sauront coudre des taies d’oreiller ainsi que des tabliers.

Dans la Maison d’Accueil de Passi, les jeunes filles ont célébré, fin juillet, la fin du mois de la nutrition ! Un événement spécial a été organisé pour permettre aux jeunes bénéficiaires de renforcer leur créativité, leur unité et leur esprit sportif. Diverses activités (défilé, concours de danse, conférence et poésie) ont été menées autour de l’importance d’une bonne alimentation et d’une bonne santé qui sont deux éléments importants dans le programme de reconstruction des jeunes filles victimes de violences sexuelles.

Aide à la parentalité

A Negros, un séminaire sur la parentalité a également été organisé. 38 parents et tuteurs des jeunes bénéficiaires ont pu prendre conscience de l’importance de la famille dans le processus de guérison des filles victimes de violences sexuelles ; quel rôle et comment peuvent-ils influencer positivement le comportement de leurs enfants ? Une approche clé dans la prévention des violences faites aux enfants. Le séminaire était animé par Emilea Villacencio, ancienne directrice du bureau de l’action sociale et du développement de la ville de Silay aux Philippines. 

Cérémonies de départs

L’été et la fin de l’année scolaire signifie aussi des départs. Les traditionnelles cérémonies de départ, dites “sending-off”, ont eu lieu dans les deux Maisons d’Accueil CAMELEON à Passi et à Negros. 20 jeunes filles victimes de violences sexuelles quittent le programme “Protection & Guérison” car elles sont maintenant prêtes à rejoindre le programme “Réinsertion et Autonomie”. Elles vont pouvoir retrouver leur famille (si tout danger est écarté), une famille d’accueil ou notre foyer d’étudiantes à Iloilo. C’est non sans émotions qu’elles ont dit au revoir à leurs mères de substitution (les “house-mothers”) et aux autres filles avec lesquelles elles ont passé plusieurs années. Bien sûr, leur accompagnement par CAMELEON et leurs parrainages se poursuivent pour cette deuxième étape très importante dans leur processus de reconstruction personnelle.

La Maison des familles

A Gines Nuevo, la construction de la Maison des Familles (Balay Panimalay) avance. Les installations d’électricité, de plomberie et d’autres travaux de finition (panneaux de porte, moustiquaires) ont pu être réalisés. Professionnels et bénévoles engagés des communautés travaillent main dans la main sur ce grand projet. Notre partenaire, Atelier FIJI a effectué une visite sur site pour s’assurer de l’avancement et la bonne réalisation des travaux de construction.

Bientôt, ce lieu accueillera des formations et des ateliers dans le but de faciliter les échanges entre les communautés, mais également pour diversifier et renforcer nos programmes et activités de développement à destination des familles et des communautés rurales défavorisées. Un grand merci à Apprentis d’Auteuil qui rend ce projet possible.

Les Jeunes Ambassadeurs CAMELEON

Les Jeunes Ambassadeurs de la Santé de CAMELEON (CYHA) sont eux aussi restés actifs et continuent de mener leurs actions de prévention aux Philippines. Ils ont récemment dévoilé le clip intitulé “CONFESSION”

A travers cette vidéo, ils souhaitent briser le silence autour de l’inceste aux Philippines.