Cyberpédocriminalité : la France, un pays à hauts risques

La France compte 100 000 connexions par an pour télécharger des contenus pédopornographiques et 160 000 enfants victimes de violences sexuelles. C’est le 4ème pays au monde hébergeur de contenus pédocriminels !

(Sources : Point de contact, 2019 / Ciivise, 2021)

Nous demandons au gouvernement plus de moyens pour lutter contre la cyberpédocriminalité et alerter sur ce fléau encore méconnu.

Nous portons les recommandations suivantes, avec nos partenaires, auprès des pouvoirs publics :

1.

Augmenter les moyens financiers et humains des enquêteurs spécialisés sur l’exploitation sexuelle des mineurs et la cyberpédocriminalité (Groupe mineurs de l’Office central pour la répression des violences aux personnes – OCRVP, Pharos…)

2.

Diffuser des campagnes nationales (TV, réseaux sociaux, radio, medias) et outils de communication pour sensibiliser le grand public, les parents et les jeunes sur les risques liés à Internet et la cyberpédocriminalité.

3.

Modération obligatoire des espaces virtuels destinés aux moins de 25 ans mettant en lien des majeurs avec des mineurs (notamment sur les sites et applications de jeux ou de rencontre), par des référents formés sur les enjeux de cyberviolences et cyberpédocriminalité.

4.

Inclure un volet de prévention et de lutte contre la cyberpédocriminalité Nord-Sud dans les plans de lutte européens et nationaux contre la prostitution et les trafics d’êtres humains et renforcer les mesures d’extraterritorialité.

Le saviez-vous ?

Les enquêteurs spécialisés ne sont que 17 en France contre 250 agents au Royaume-Uni et 120 aux Pays-Bas ! Rattachés à l’OCRVP, ils ont pour mission d’identifier et de localiser les victimes pour les mettre en sécurité, et de rechercher et d’interpeller les agresseurs.

Découvrir notre plaidoyer en France

Live-streaming aux Philippines

Le « live-streaming » ou viol en direct à distance est une nouvelle forme d’acte pédocriminel en forte augmentation depuis plusieurs années aux Philippines. Des prédateurs sexuels commanditent des agressions sexuelles sur des enfants commises souvent par leurs propres parents, et filmées à leur intention ! Pour en savoir plus, découvrir le reportage Enquête exclusive auquel a participé CAMELEON.