Programme Réinsertion et Autonomie

Programme Réinsertion et Autonomie

Objectif : Aider les jeunes filles abusées sexuellement à trouver leur place dans la société


Après un séjour de 3 ans en moyenne en maison d’accueil, une cinquantaine de jeunes filles âgées de 10 à 24 ans sont accompagnées par CAMELEON jusqu’à leur réinsertion familiale et/ou leur insertion dans le monde professionnel.

Elles sont hébergées soit dans leur famille, soit dans des familles d’accueil, soit dans le foyer d’étudiantes de CAMELEON à Iloilo, soit des chambres d’étudiantes autonomes. Elles continuent de bénéficier d’un suivi thérapeutique, médical et juridique et reçoivent également un soutien éducatif, ainsi qu’une bourse pour leur vie quotidienne, leurs frais de transport et de scolarité. Les parents contribuent à hauteur de 10% du coût d’un enfant par an. Le parrainage permet quant à lui de couvrir les frais de scolarité.

Les jeunes filles bénéficient de cours spécialisés et de formations professionnelles en parallèle de leur scolarité : cuisine, informatique, esthétique, couture. Des stages découverte leur sont proposés dans des entreprises, des hôpitaux, des hôtels, des restaurants. Elles pratiquent des activités sportives et de loisirs : cirque, natation, kick-boxing, skimboarding, sorties à la mer.

Les assistantes sociales vérifient que les familles assurent correctement leurs responsabilités parentales. Des visites de contrôle sont réalisées à leur domicile et des formations à la parentalité sont régulièrement organisées.

Coût par bénéficiaire pour ce programme : 1 800€

Profil

Filles et jeunes filles de 10 à 24 ans victimes d’abus sexuels ayant passé 3 à 4 ans dans le programme Reconstruction

Durée moyenne

1 à 9 ans

Lieu

Région VI des Philippines (Western Visayas)

Accueil 4 options:

  •  Retour dans la famille (si danger écarté)
  •  Familles d’accueil accréditées par les Services Sociaux.
  •  Foyer d’étudiantes de CAMELEON à Iloilo.
  •  Chambres d’étudiantes autonomes.

Education

Scolarisation au collège, au lycée, à l’Université, ou en école spécialisée.

Santé

Suivi médical assuré par CAMELEON.

Suivi psychologique

Soutien psychologique et psychiatrique.

Activités thérapeutiques

Poursuite du sport et du cirque.

Suivi juridique

Poursuite de l’accompagnement par une conseillère juridique, les services sociaux et les assistances sociales de CAMELEON. (durée : entre 5 et 12 ans)

Activités extra-scolaires

Ateliers manuels (cuisine, couture, coiffure, broderie, artisanat…) pour développer des compétences. Sorties.

Développement de l'autonomie

Suivi par une conseillère d’orientation pour choisir une formation professionnelle ou un cursus d’études supérieures. Préparation à la recherche d’emploi (rédaction de CV, recherche de stage, etc).

Accompagnement des familles

Formations professionnelles destinées aux familles, aide à la recherche d’un emploi et à la création d’activités génératrices de revenus.

Aide d'urgence

Aide aux situations d’urgence (réparation ou reconstruction de maisons lors de catastrophes naturelles, hospitalisations, décès, incendie… )

Chiffres-clés 2017

 

61 filles ont fait partie du programme et toutes ont été scolarisées

6 ont interrompu leurs études (grossesse, mauvais résultat ou partie vivre chez leur petit ami)
28 filles ont été réintégrées dans leur famille
5 filles ont été placées en familles d’accueil
15 filles sont allées au dortoir CAMELEON d’Iloilo


 

Plan CAMELEON Iloilo

 

Témoignage

Julie Rose a une très forte personnalité. Elle s’exprime clairement en regardant droit dans les yeux, ce qui n’est pas le cas de la plupart des jeunes filles de CAMELEON. Elle raconte son passé sans gène, la preuve qu’elle l’a maintenant accepté.

Son histoire n’en est pas moins sombre et douloureuse : Julie Rose a été abusée sexuellement par son frère. Par ailleurs, elle appartient à la minorité Aeta, peuple indigène, et de ce fait s’est souvent sentie rabaissée et discriminée. Son viol n’est jamais apparu comme un crime, ni pour elle, ni pour sa famille. En conséquence de quoi, elle ne l’a pas rapporté à la police.

Julie Rose travaillait en tant que domestique chez plusieurs familles afin de financer son éducation puis, un jour, ne supportant plus sa situation familiale, elle s’est enfuie… Elle est arrivée à CAMELEON en 2007 et y est restée deux ans. 

« Avant CAMELEON, j’avais depuis longtemps abandonné mes rêves parce que je savais que je ne pourrais pas les réaliser. Je me sentais vide… et je n’avais pas assez d’argent pour aller à l’école. Alors, en 3e année de lycée, j’ai pensé à me marier, comme les autres filles autour de moi, afin d’avoir un soutien financier. Mais en observant mes amies qui travaillaient dur dans les champs, sous le soleil et la pluie, j’ai décidé d’agir autrement. » Lire la suite

– Julie Rose, 18 ans, 2ème année d’Université, section Enseignement

Vous souhaitez soutenir ce projet

Nous contacter, pour plus d’informations : Tel 01 43 22 35 92 / partenariats@cameleon-association.org